Evoluer du risque à l’avantage compétitif

Quel intérêt pour l’employeur ?

Connaître précisément les sources avérées de tensions humaines permet : de réfléchir autrement aux impacts business à court et moyen terme des réorganisations envisagées ; de minimiser les coûts humains des changements ; d’aligner plus précisément la stratégie sur les potentialités et la faculté de transformation des collaborateurs ; de réduire les obstacles ; de gagner du temps et de mettre en place une médiation plus tôt.

S’aventurer sur ces terres-là ne constitue pas seulement un coût, un avantage pour les collaborateurs, mais également un intérêt économique pour l’entreprise. C’est un atout stratégique majeur.

La stratégie de l’entreprise doit aujourd’hui intégrer la recherche de la qualité de vie au travail. Evoluer du risque à l’avantage compétitif.

La qualité de vie au travail, c’est la capacité de l’employeur à concilier ses impératifs de performance, de rapidité, d’adaptation continue, de service du client avec la satisfaction des salariés.

« La satisfaction au travail est liée à l’engagement du personnel. L’engagement du personnel est associé à une performance élevée, elle est en relation directe avec la satisfaction des clients » (Jean-Pierre Brun, Université Laval, Québec).

IMG_1901C’est à partir de là que se crée une image, une « marque » d’employeur, avec sa capacité de rétention et d’attraction. Et une cohérence avec cette « responsabilité sociale » que la société civile requiert de l’entreprise.

Si les risques humains et les risques psychosociaux (RPS) sont inévitablement générés par la stratégie de l’entreprise, la stratégie doit aujourd’hui intégrer la recherche de la qualité de vie au travail et ce notamment dans tout projet de conduite du changement.