3 priorités

Des méthodes d’audit,
de repérage des facteurs de stress

Une approche systémique

Une travail collectif
de seniors

Positifs parce qu’objectifs

Quelques facteurs clefs
de succès

Comment travaillons-nous ?

Que peut vous apporter Artélie ?

Pour répondre à votre attente,
nous avons trois priorités

A chaque étape importante de la mission, nous recherchons la participation active de toutes les parties prenantes, dont la direction générale, le management, les représentants du personnel – le CHSCT en premier lieu.
Nous vous procurons une vision claire des risques humains, des risques psychosociaux (RPS) et des populations à risque : ils sont objectivés, hiérarchisés, pesés et systématiquement reliés à vos enjeux stratégiques.
Nous cultivons l’obsession de plans d’actions, qui peuvent être ambitieux, mais qui doivent rester réalistes, opérationnels et partageables.

Pour davantage de rigueur,
nous utilisons des méthodes d’audit

Nous appliquons les principes de l’audit aux risques humains et aux risques psychosociaux (RPS) pour comprendre ce que les approches quantitatives ne peuvent vraiment saisir, mais également pour développer la qualité de vie au travail.
Nous privilégions les entretiens individuels confidentiels : leurs enseignements sont plus fiables et plus riches que des questionnaires d’apparence scientifique.
Nous choisissons nous-mêmes les salariés que nous interrogeons : ils sont tirés au sort en fonction des critères représentatifs de l’organisation étudiée.
Nous examinons des situations réelles de travail, visitons les sites, mais étudions tous les documents utiles concernant l’activité de l’organisation, ses ressources humaines ou ses relations collectives.

Pour un appui efficace à l’entreprise,
nous adoptons une approche « systémique »

Concurrence, stratégie, organisation, valeurs, réputation, management, relations, parcours professionnels, production, flux de travail, modes de reconnaissance…

Pour nous, l’entreprise est un tout :

  • Les risques humains et les risques psychosociaux (RPS) ne sont pas réductibles à l’action de la DRH ;
  • L’incompréhension des risques humains et des risques psychosociaux (RPS) compromet la mise en œuvre d’une stratégie.

IMG_1920Pour entretenir notre approche systémique,
nous travaillons avec des équipes de seniors

Nous travaillons avec des seniors, qui ont exercé de nombreuses années dans plusieurs entreprises à des fonctions de direction.
Nous avons mis à l’épreuve leur aptitude à déchiffrer les enjeux, leur approche pragmatique, leur ouverture d’esprit et leur capacité d’écoute, mais également leur créativité.
Travailler en équipe, c’est aussi réfléchir en équipe : nos constats, nos analyses, nos recommandations sont échangés, débattus. Notre rapport est toujours le résultat d’un travail collectif, le fruit de plusieurs regards.

Pour rester objectifs, nous sommes positifs

Nous n’avons pas vocation à porter des jugements moraux, mais à proposer des solutions : par expérience, nous savons que de bonnes explications se cachent souvent derrière de fâcheuses situations.
Nous nous exprimons sans langue de bois, mais sans caricature : par expérience, nous savons que toute organisation dispose de vrais atouts et de ressources inexploitées : non seulement nous vous le disons, mais nous le démontrons.

Pour que la mission laisse une trace, nous tenons à quelques facteurs clefs de succès

Nous rencontrons toutes les parties prenantes avant le début de la mission.
Nous effectuons des points avec la direction générale et le CHSCT durant la mission.
Nous aussi devons être informés de toute évolution importante dans l’organisation.
Nous ne commençons jamais une mission sans un accord pour un groupe de travail mixte : a minima, il sera chargé d’ajuster les recommandations finales, puis de suivre la mise en œuvre du plan d’action décidé.